Tag Archive | hollande

Les Sarko Girls, Twitter et Hollande

Nadine Morano a une dent contre le candidat socialiste suite à la parution dans Libération de sa lettre aux français. Ce matin, mardi 3 janvier 2012, elle est dé-chaî-née:

 

 

 

 

Celui là c’est mon préféré:

 

 

Elle s’est même trouvé des copines :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Y a t-il une stratégie de l’UMP a envoyé au front les ministres femmes? Sans doute.

Publicités

Hollande et la virilité

Ça y est. La « virilité’ réapparaît dans la campagne présidentielle. Elle avait déjà fait des ravages en 2007 (pas Ségolène Royal, la virilité).

Jeudi 23 décembre, François Hollande, en campagne dans une librairie brandit, selon le journal le Monde,  « L’histoire de la virilité avec l’acteur américain Clint Eastwood en couverture, un revolver à la main : « Vous voulez bien lui envoyer ce livre? « , dit-il à son entourage (en parlant de  Sarkozy). Les mots sont retenus mais l’intention est bien là : François Hollande ne laissera pas passer les allusions blessantes. Ni sur sa taille, ni sur son envergure politique. »

Parce que voyez-vous, il fait être un mec et en avoir pour être président de la République. Eva, Marine et Christine apprécieront. Qu’on se le dise, Françoise Hollande est viril. Donc, il est fait pour le job, car la virilité est une condition sine-qua-non!

La France doit être le seul pays au monde où la virilité des candidats à l’élection présidentielle importe presque autant que leurs idées et leurs programmes. Cela en dit long sur la place des femmes dans la société française.Cela dit après le feuilleton DSK, on sait à quoi s’en tenir. D’ailleurs, DSK aurait-il eu besoin de brandir sa virilité en tant que candidat?

Déjà en 2007, Nicolas Sarkozy s’était démarqué de sa concurrente à l’Elysée en mettant en avant son identité masculine forte c’est à dire virile. L’image compte. Certes, cette histoire de virilité vient en partie du fait que peu de femmes sont présentes en politique malgré la loi sur la parité.

Il serait vraiment dommage que monsieur Hollande fasse le jeu du président sur cette question de la virilité.

Dommageable pour la place des femmes en politique et dans la société et dommageable pour son image d’homme de gauche.

Hollande a les boules à Noël

La campagne présidentielle s’accélère et la peur a changé de camp.

Les appels répétés du PS et de son candidat pour (re)mobiliser les sympathisants de gauche dénotent une fébrilité grandissante, symptôme d’une peur qui revient coller aux basques du parti à la rose. Et si la gauche perdait encore une fois la présidentielle?

Hollande a beau être donné archi favori, tous les commentateurs ont noté un manque de cohésion de son équipe de campagne, un message qui ne perce pas (plus?) vraiment, et un recul dans les sondages.Les candidatures se multiplient et les sympathisants de gauche risquent de disperser leurs voix au premier tour.

Sarko qui remonte un tantinet dans les sondages et revoilà cette bonne vieille peur de tout foirer une fois de plus qui pointe le bout de son nez. Personne n’a oublié que Ségolène Royal était en tête dans les sondages avant de dégringoler ensuite (bon, il est vrai que sa « bravitude » y était pour beaucoup).

Avec la trêve de Noël, les voeux du chefs de l’Etat pendant tout le mois de janvier, il n’y aura que peu d’espace médiatique pour François Hollande. Alors il essaie d’exister avant Noël. Quitte à trop en faire et à donner l’impression que c’est lui le challenger. Le 19 décembre, par exemple, il a inondé Twitter de messages limites « needy » (et avec des fautes d’ortographe en plus). Pas sûr que ce soit la meilleure stratégie pour montrer qu’il peut incarner la stature présidentielle.

Les électeurs n’aiment pas sentir la peur.