Tag Archive | élections

Le Compte Twitter @Nadine_Morano: Fake or not Fake?

En cette période de fêtes, il faut bien l’avouer, il ne se passe pas grand chose. Du moins en France (parce qu’en Suède c’est non seulement la tempête mais en plus il y a des rennes et des biches tueuses). Même Rue89 parle du jour le plus chiant de l’année. Bref.

Donc il ne se passe tellement rien que même notre ministre en charge de l’apprentissage à l’air de s’ennuyer. Pour preuve, les 200 et quelques tweets postés le 24 décembre.

Dont celui sur la natalité (nativité en fait): (corrigé par la suite)

 

 

 

Non seulement le nombre est très élévé et a pourri pas mal de TLs, la mienne en particulier, mais les tweets en question se sont révélés louches. Oui, louches. Est-ce qu’une ministre de la République a le temps pour Twitter? Est-ce qu’on peut parler de tout et (surtout) de n’importe quoi sur un réseau social quand on est ministre?

L’activité twitteresque (si, si, on a le droit d’inventer des mots) de la ministre n’est pas passé inaperçu. Certains twittos ont mis en doute l’identité même de la personne derrière ce compte Twitter @nadine__morano.

La ministre en charge du budget a posé la question:

 

 

 

Nadine Morano est contre l’usurpation d’identité sur les réseaux sociaux…bizarre?

 

 

Franchement quand on lit ça, on peut s’interroger sur l’authenticité du compte:

vendredi 30 décembre 2011, 11H10:

(Devrait prend un T au passage)

 

 

Est-ce qu’un ou une ministre de la République peut communiquer de la sorte avec les français? A priori, il n’y a pas de raison de s’y opposer, cela renforce la transparence et rapproche les politiques du terrain. On devrait même les encourager à le faire. Sauf que les histoires de curé et de messes de minuit de la ministre me gênent. Dans un république laïque, un ministre, représentant de l’Etat, devrait garder ses convictions religieuses pour lui.

 

 

Plus généralement, la qualité des tweets peut faire douter de l’authenticité du compte de la ministre.

Vendredi 30 décembre 2011, 11H30

 

 

 

 

Si même les ministres de notre pays se mettent à parler comme la taulière du PMU du coin de la rue, on est mal barré. J’espère de tout mon cœur que ce compte est un faux…

Finalement, c’est peut-être Panouille qui a raison:

(Vendredi 30 décembre 2011, 10h)

Publicités

Hollande a les boules à Noël

La campagne présidentielle s’accélère et la peur a changé de camp.

Les appels répétés du PS et de son candidat pour (re)mobiliser les sympathisants de gauche dénotent une fébrilité grandissante, symptôme d’une peur qui revient coller aux basques du parti à la rose. Et si la gauche perdait encore une fois la présidentielle?

Hollande a beau être donné archi favori, tous les commentateurs ont noté un manque de cohésion de son équipe de campagne, un message qui ne perce pas (plus?) vraiment, et un recul dans les sondages.Les candidatures se multiplient et les sympathisants de gauche risquent de disperser leurs voix au premier tour.

Sarko qui remonte un tantinet dans les sondages et revoilà cette bonne vieille peur de tout foirer une fois de plus qui pointe le bout de son nez. Personne n’a oublié que Ségolène Royal était en tête dans les sondages avant de dégringoler ensuite (bon, il est vrai que sa « bravitude » y était pour beaucoup).

Avec la trêve de Noël, les voeux du chefs de l’Etat pendant tout le mois de janvier, il n’y aura que peu d’espace médiatique pour François Hollande. Alors il essaie d’exister avant Noël. Quitte à trop en faire et à donner l’impression que c’est lui le challenger. Le 19 décembre, par exemple, il a inondé Twitter de messages limites « needy » (et avec des fautes d’ortographe en plus). Pas sûr que ce soit la meilleure stratégie pour montrer qu’il peut incarner la stature présidentielle.

Les électeurs n’aiment pas sentir la peur.

Villepin, petit malin

Tout le monde a bien comprit que Dominique de Villepin est candidat pour enquiquiner Nicolas Sarkozy (le mot est faible mais on reste poli sur internet, du moins chez moi). Même The Economist le dit. Avec juste 1 ou 2% des suffrages, l’ex premier ministre pourrait bien barrer la route du second tour au président sortant.

Cependant, DDV pourrait avoir d’autres ambitions car il est, à mon sens, doté d’un égo surdimensionné (un peu comme Napoléon). Pariant sur la perte de précieux AAA avant le premier tour, il se pourrait bien que l’ancien locataire de Matignon s’imagine alors en héros national, sauveur de la nation, tel Napoléon, De Gaulle et autres.

Essssplication:

1. plus de AAA = perte de crédibilité de Sarkozy

2. Plus de crédibilité = dégringolade dans les sondages

3. Hollande + perte AAA = pas de charisme + programme PS à revoir totalement

4. Villepin = héraut de la prise de position française contre la guerre en Irak

5. Et donc, comme en 2003, Villepin revient pour sauver le pays.

6. Villepin élu président de la république contre Marine Le Pen.

 

C’est une équation compliquée mais sans doute pas très éloignée des fantasmes de DVV.