Il était temps

Quelqu’un s’est fait tapé sur les doigts ce week-end:

 

 

 

L’émission ONPC, mélange des genres:

 

Dimanche 10 mars 2012, à Villepinte, Jean François Copé a dénoncé l’emballement médiatique et l’euphorie des journalistes pour le candidat socialiste, en prenant pour exemple l’attitude d’Audrey Pulvar dans l’émission de Laurent Ruquier. (Attitude dont j’avais déjà souligné le côté partisan dans le billet précédent).

Il était temps que la journaliste fasse la distinction entre le compte twitter de son émission sur Inter et son compte perso, elle qui clame « lui c’est lui, moi c’est moi »…

Étiquettes : , ,

%d blogueurs aiment cette page :